Err

Le Diamant Noir

Truffes Blanches d'Eté - Tuber Aestivum - 1000g

(Code: TBE1000)
220,00 €
EN RUPTURE
Truffes Blanches d'Eté - Tuber Aestivum - 1000g

 LA Truffe Blanche d’Eté - Tuber AESTIVUM

 Tuber Aestivum, appelée communément truffe blanche d'été ou truffe de la St-Jean. Elle fait partie de la famille des tuberaceae dans la classe des ascomycètes. Ce champignon es thypogé et vit en symbiose avec un arbre (chêne, noisetier, pin, tilleul…). Il est donc mycorhizé, ce qui veut dire qu'il a besoin d'un arbre hôte, et saprophyte, car il se nourrit de matières organiques de végétaux en décomposition. Cette truffe est présente sur une bonne partie de notre territoire et sur bon nombre de pays en Europe. Nous la trouvons sur des parcelles cultivées en aestivum, sur les anciènes parcelles de tuber mélanosporum et en milieu sauvage dans des parcelles abandonées ou les bois et taillis, sur des terrains calcaires et argileux. Ce tubercule de forme sphérique voir oblong de couleur brun-noir, se reconnaît à sa surface piquetée de verrues saillantes, en forme de prisme ou pyramidales. L'aspect extérieur de cette truffe ressemble étroitement à la melanosporum, par contre lorsque l'on regarde la chair (glèba) celle -ci est de couleur blanc - crème à marron, veinée de blanc. Ne pas la confondre non plus avec la Truffe Blanche d'Italie de son vrai nom: Magnatum pico qui possède un péridium lisse et dont le prix est tès, très élevé. En période estivale cette truffe est très agréable râpée ou en tranches assez épaisses pour bénéficier du croquant, sur une salade ou dans des pâtes.

La gléba (la chair de la truffe) est beige à marron, plus ou moins jaunâtres pour les truffes matures. Non mature, la chair est claire voir blanche. Elle a un arôme délicat agréable de champignons sauvage.

La Truffe blanche d'été est très proche de la truffe de Bourgogne Tuber uncinatum. Aucune différence n'a été mise en évidence par les techniques de biologie moléculaires. Toutefois suivant accord interprofessionnel pris dans le cadre de la fédération française des trufficulteurs en 1996 et mis à jour en 2006, classe ces truffes comme parentes mais non identiques. Différentes seulement suivant les dates de maturation, du 15 mai à septembre pourT. aestivum, et du 15 septembre à fin janvier pourT. uncinatum; la couleur plus claire de la gleba deT. aestivumet plus foncé de celle deT. uncinatum; la saveur faible chez la première, plus marquée chez la seconde.

 - Origine du produit : Les truffes sont issues de l’exploitation, de milieux sauvages  et (ou) de fournisseurs de notre région, Quercy Blanc, lot et limitrophes.